FootBall : Assurance et Coupe du monde 2018

Depuis le 14 juin 2018, la  21ème édition de la grande messe du  football international, se tient en Russie. Pour un événement d’une telle envergure , rien n’est laissé au hasard: stades, Fédération Internationale de Football (FIFA), sponsors, joueurs, équipes nationales, chaînes de télévision ainsi que les autres acteurs.  Combien a coûté l’assurance de la Coupe du Monde 2018?

0
502

Avec plus de quatre milliards de fans, le football est de loin le sport le plus populaire de la planète.  Jugez en par vous même, 10,78 milliards USD ont été consacré à l’organisation de Russie 2018. Aussi toutes les dispositions ont été prises au niveau des assurances pour pallier à tout éventuelle déconvenue.

Selon les spécialistes “,les cyberattaques et le terrorisme constituent les risques les plus importants de ce mondial” indiquent nos confrères d’ATLAS.

En matière de cyber-risque, les sociétés de billetterie et les organisateurs de l’évènement sportif courent un risque considérable. Ils détiennent les données personnelles et financières de plusieurs centaines de milliers de supporteurs. Ainsi “, les capitaux assurés au titre de la seule billetterie individuelle sont estimés à 200 millions USD.” revèle Beazley, agence de souscription de syndicats du Lloyd’s spécialisée dans ce type de risque.

Les risques couverts : cyberattaques , les kidnappings et  le terrorisme 

Quant aux chaînes de télévision, un piratage des données peut être la cause de pertes de revenus et de poursuites judiciaires. Pour un diffuseur mondial, le montant assuré est de plus 100 millions USD.

Le terrorisme suscite également les inquiétudes des organisateurs de la Coupe du monde. Pour ce type de risque, le capital souscrit est de l’ordre de 250 millions USD. Tandis que la couverture du risque lié aux tireurs solitaires est de 100 million USD.

Le kidnapping est lui aussi un risque à prendre en considération en Russie. Notamment pour les footballeurs, leurs familles et leurs proches . Selon le magazine Atlas,  la somme assurée par équipe pour couvrir le risque d’enlèvement est de 25 millions USD. Soit 800 millions USD pour les 32 équipes qualifiées réunies.

La valeur moyenne d’un joueur français, 3 fois plus élevée que celle de toute l’équipe du Panama

Quant au  montant total des capitaux souscrits pour l’ensemble des équipes, il s’élève à 17,3 milliards USD.  Selon Lloyd’s, le spécialiste de l’assurance et de la réassurance, les footballeurs français sont les mieux assurés. En termes de valeur assurable,  la France arrive en tête des 32 nations avec 1,8 milliards USD. Elle est suivie par  l’Angleterre avec 1,5 milliard US et le Brésil ferme ce trio avec 1,4 milliard USD .

La valeur assurable est le montant assuré par chaque équipe nationale pour l’ensemble de ses joueurs. Il est à noter que la valeur moyenne d’un joueur français, fixée à 61,5 millions USD, est 3 fois plus élevée que celle de toute l’équipe du Panama  réunie . La nation sud américaine pointe à la dernière place du classement avec 23,3 millions USD.

Quid des nations africaines ?  Le Maroc et la Tunisie pointent à la 19e et 28 e places avec respectivement  290 millions USD et 120 millions USD environ. Les valeurs assurables du Nigeria, du Sénegal et de l’Egypte n’ont pas encore été publiées.  

La Coupe du monde de football de 2018 prendra fin le 15 juillet 2018.

Meliane Nomel avec Atlas

 

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici