Côte d’Ivoire : le taux de bancarisation est passé à 16% fin 2016

0
450
Le taux de bancarisation a plus que doublé en dix ans en Côte d’Ivoire. Le niveau est passé de 7,1% en 2007 à 16% fin 2016, a déclaré Chalouho Coulibaly, directeur national de la BCEAO, ce mardi lors  du lancement de l’édition 2017 de la campagne nationale pour la promotion de la bancarisation.

 
Sur un an, « le taux de bancarisation est passé de 14,5% en 2015, à 16% en 2016, avec un objectif affiché  d’aller plus vite», selon Jacques Assahoré, le directeur général du Trésor public ivoirien.
Abidjan qui ambitionne de porter ce taux à 20% à l’horizon 2020 reste toutefois dans la moyenne de l’UEMOA où le niveau de bancarisation « au sens strict » est de 16,1%. Un chiffre qui explose si l’on tient compte de l’utilisation des services financiers intégrant la monnaie électronique avec le mobile money, passant à un taux global de 50,2% en 2015 pour la région, contre 48% en Côte d’Ivoire.
En terme d’agences, le pays qui compte 28 établissements bancaires et financiers à vu le nombre d’agences passé de 324 fin 2010 à 606 en 2016 avec 343 représentations dans la seule capitale économique.
L’objectif de cette campagne est de sensibiliser les populations, notamment les plus modestes, à la nécessité de disposer d’un compte bancaire. L’enjeu, faut-il le rappeler, reste bien la mobilisation de l’épargne nationale, un impératif pour les économies en développement en manque de ressources internes.
 
Source: Financial Afrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici