La Côte d’Ivoire va lancer un nouvel emprunt de 122 millions d’euros sur les marchés régionaux

0
420
Credit photo ; abidjan.net
La Côte d’Ivoire va emprunter 80 milliards de F CFA (soit 122 millions d’euros) en septembre, sur les marchés financiers. Le montant devrait permettre au pays de boucler son budget 2017 et de gérer sa dette publique.

 
Le lancement de l’opération est prévu le 12 septembre prochain sur les marchés financiers de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). L’emprunt sera assorti d’un taux d’intérêt de 5,70 à 6,20 % sur une durée de dix ans.
L’opération « s‘inscrit dans le cadre d’une stratégie de gestion active de la dette du pays » a déclaré jeudi, Jacques Assahoré, directeur du Trésor public ivoirien. « Nous explorons l’obligation synthétique, un nouvel instrument de mobilisation de ressources (…) qui nous permet de lever des montants assez consistants », a indiqué Jacques Assahoré.
 
Pour en savoir plus   obligation synthetique de cote d’ivoire
C’est Adrien Diouf, le directeur général de UMOA-Titres,  qui a présenté à Abidjan ce jeudi 31 août, le nouveau produit de son institution, dénommée Obligations Synthétiques (OS). Un panier de titres de trésor public à plusieurs maturités, taux et montants. Ces obligations synthétisées permettent de toucher la diversité du marché en une unique opération.
 
Ce nouvel emprunt devrait permettre de réduire le besoin de financement de la contribution du trésor public au budget. Celle-ci atteint actuellement 137,3 milliards de F CFA (209,4 millions d’euros).
 
À la fin de l’année 2017, le stock de la dette publique ivoirienne devrait ressortir à 10,071 milliards de F CFA (15,3 milliards d’euros) soit 42,7 % du PIB, alors que les normes de l’UEMOA pour un endettement maîtrisé est de 70 % du PIB.
Viviane YOBOUE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici