National Bank of Kenya paralysé 72h par une panne sur sa plateforme technologique

0
437
National Bank of Kenya (NBK) a été paralysée par une panne qui s’est déclenchée le 11 septembre 2017 sur sa plateforme technologique, entraînant une perturbation de l’ensemble de ses services pendant trois jours.

 
Depuis lundi,  les dépôts en espèces  et en chèques  ainsi que les transferts électroniques de fonds étaient  impossibles,  pour les clients de la National Bank of Kenya (NBK).  Une situation qui a suscité le mécontentement de ces derniers,  contraints de recourir aux distributeurs automatiques de billets durant 72h.
 
Dans un communiqué, NBK a voulu rassurer sa clientèle en annonçant que des travaux étaient en cours pour un retour  rapide à la normale. Cependant, cette panne devrait impacter les revenus de la banque en raison des millions de frais de transactions manqués, selon certains responsables de l’institution bancaire.
 
Pour rappel, le weekend dernier, NBK avait effectué la mise à niveau  de sa plateforme technologique bancaire.  Aussi  la banque a tenu à  préciser que «  la plateforme à l’origine de ce désagrément avait été mise en place pour offrir de meilleures performances, une flexibilité en temps réel, à l’ensemble de la clientèle. ».
Quant à Wilfred Musau, CEO de la  NBK , il espère que cette mise à niveau « augmentera l’efficacité opérationnelle de la banque, améliorera les fonctionnalités de conformité et de gestion des risques et fournira une plateforme bancaire avancée».
Par ailleurs, cette  nouvelle version de la plateforme intègre également les fonctionnalités de la banque islamique.
 
Cet incident vient rappeler  les risques liés à la digitalisation des banques au Kenya, comme partout en Afrique.
 
Viviane YOBOUE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici