Ghana : La dette totale du pays a atteint 172,9 milliards de cedis en novembre 2018

Le rapport des données économiques et financières de la banque centrale montre qu'entre juillet et novembre 2018, le pays a ajouté 13,2 milliards de cedis à sa dette. Le chiffre est passé de 159,7 milliards de cedis à 172,9 milliards de cedis au cours de cette période.

0
524
Banque centrale :Ghana

Le montant de 172,9 milliards de cedis représente 57,9% de la valeur totale de tous les biens et services produits dans le pays(Ghana) (PIB) pour 2018.

Il comprend l’argent emprunté au Ghana et celui emprunté à des investisseurs extérieurs au pays. En novembre 2018, le montant total que le gouvernement avait emprunté sur le marché intérieur s’élevait à 86,5 milliards de cedis, tandis que celui emprunté à l’extérieur du pays s’élevait à 86,3 milliards de cedis.

Les raisons qui expliquent cette hausse ne sont pas clairement connues, mais la Banque du Ghana maintient que les chiffres tiennent toujours compte de l’obligation de 9,8 milliards de cedis que le gouvernement a émis pour soutenir GCB et la banque Consolidated dans le cadre du nettoyage du secteur bancaire.

Pour le premier trimestre de cette année, le gouvernement a annoncé son intention d’emprunter 11,25 milliards de cedis.

Sur ce montant, 10,14 milliards de cedis devraient être utilisés pour recouvrer des dettes arrivant à échéance, tandis que les 1,1 milliard de cedis restants seront utilisés pour satisfaire les besoins de financement du gouvernement et constituer une réserve pour la période.

Entre-temps, à la fin de l’année dernière, les exportations totales du pays avaient atteint 14,8 milliards de dollars.Cela se compare à des importations de 13,08 milliards de dollars pour la même période.

En conséquence, le Ghana avait un excédent commercial de 1,7 milliard de dollars en 2018.

Par ailleurs, notons que le secteur bancaire Ghanéen a enregistré une légère amélioration de ses prêts non performants, qui ont terminé l’année 2018 avec 18,2%, soit une légère baisse par rapport aux 19,3% enregistrés le mois précédent.

Pour rappel,  Le stock de la dette publique du Ghana a atteint 159,4 milliards de cedis (environ 33,5 milliards $) au 30 août 2018. Ce qui représente 65% du PIB du Ghana. Selon les données économiques et financières du mois de septembre 2018, rendues publiques par la banque centrale. Rappelons aussi qu’en février 2018, le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a décidé de financer son budget grâce à ses propres recettes. Et, de se passer ainsi, des crédits du Fonds monétaire international (FMI).

Meliane Nomel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici