Coronavirus : Les banques Françaises touchées? les filiales africaines menacées ?

Depuis l’avènement du virus nommé coronavirus, l’économie mondiale est verticalement touchée. Alors que les actions des banques Française connaissent une chute à la Bourse de Paris, les entreprises américaines et chinoises sont menacées. Cela est dû aux inquiétudes qui entourent l’impact du coronavirus. C’est ce que rapporte le quotidien Français, capital ce 09 mars 2020. Les banques et institutions financières Africaines,filiales des banques Françaises, doivent ‘elles s’inquiéter ?

0
592

Selon  Eric Dor, directeur des études économiques à l’IESEG School of Management de Paris et Lille.Cité par Capital ,les valeurs des actions des banques chutent cette «  crise épidémique va causer une baisse de la marge  d’intérêt, une augmentation des défauts sur les prêts ».

Elle aura également un incident sur la demande de prêts et  provoquera encore moins d’activités du type émission d’actions et obligations, ou fusions acquisitions » A-t-il ajouté.

D’après toujours « capital », les banques comme PNB Paribas, Société Générale, Credit Agricole ou encore Natixis ont vu leurs actions baissé dus aux retombés de ce virus.

Les banques courent par ailleurs, des risques opérationnels très concrets. Notamment, comment pourra t’elle poursuivre son activité si les salariés sont touchés par le virus et mis en quarantaine ? Afin de garantir un fonctionnement sans interruption des services bancaires, les plans de secours et de continuité d’exploitation, dès leur mise en place, résisteront-ils à un risque accru de cyberattaque ? Des questions sur lesquels les établissements sont d’ailleurs plutôt discrets…

Et pourtant, ces banques possèdent des filiales en Afrique, les retombés de cette situation n’affectera-t-elle pas les filiales Africaines de ces banques françaises ?

En attendant des décisions se prennent afin de réduire au maximum la propagation de ce virus dans le monde. Des Etats unis, à l’Afrique, des travaux sont en cours pour maintenir l’économie mondiale afin d’éviter une grande crise économique due aux conséquences de cette épidémie.

Pour rappel,  Début janvier 2020, la découverte d’un nouveau coronavirus (COVID-19) en lien avec des cas groupés de pneumopathies a été annoncée par les autorités sanitaires chinoises et l’OMS faisant plusieurs morts en Chine, En France, en Italie….

Meliane Nomel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici