La République centrafricaine adopte le bitcoin comme monnaie légale

0
202
La République centrafricaine a adopté le bitcoin comme monnaie légale, a annoncé mercredi, le bureau du président, devenant ainsi le deuxième pays au monde à le faire derrière El Salvador et le premier à le faire en Afrique selon la Présidence.

Les législateurs ont adopté à l'unanimité un projet de loi qui fait du bitcoin cours légal aux côtés du franc CFA et légalise l'utilisation des crypto-monnaies, et le président Faustin Archange Touadera a signé la mesure, a déclaré son chef de cabinet Obed Namsio dans un communiqué.

La RCA "est le premier pays d'Afrique à adopter le bitcoin comme monnaie légale", a déclaré Namsio.

"Cette décision place la République centrafricaine sur la carte des pays les plus audacieux et les plus visionnaires du monde", a-t-il déclaré.

Cet État enclavé est l'un des pays les plus pauvres et les plus troublés de la planète, avec une économie fortement dépendante de l'exploitation minière.

El Salvador est le premier pays à avoir adopté le bitcoin au monde le 7 septembre.

En vertu de celui-ci, les citoyens du pays d'Amérique centrale étaient autorisés à utiliser la monnaie numérique - ainsi que le dollar américain qui a été la monnaie officielle pendant deux décennies - pour payer n'importe quel bien ou service, en utilisant une application de cyber-portefeuille.

L'introduction a été vivement critiquée par le Fonds monétaire international (FMI).

Il a mis en garde contre "les risques importants associés à l'utilisation du bitcoin pour la stabilité financière, l'intégrité financière et la protection des consommateurs" et à l'émission d'obligations adossées au bitcoin.

Selon l'ONU, la Centrafrique est le deuxième pays le moins développé du monde.  

Rachelle SEKONGO avec Yahoo News 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici