Maroc : L’assureur AFMA étend ses activités en Côte d’Ivoire, son premier pays en Afrique subsaharienne

0
824

Après l’acquisition d’une part majoritaire au capital du courtier ivoirien en assurance ACR, le marocain AFMA s’installe dans ce pays ouest-africain, et y implante une nouvelle structure. Dénommée ACR AFMA, elle évoluera dans le marché ivoirien du courtage en assurance.

Le marocain AFMA, spécialiste du courtage en assurance, a récemment annoncé sur sa page LinkedIn, l’ouverture en Côte d’Ivoire d’un cabinet de conseil et courtage en assurance, dénommé ACR AFMA.

La nouvelle entité qui ambitionne de devenir l’un des leaders du courtage en assurance sur le marché ivoirien tirera profit du savoir-faire de plus de 70 ans d’AFMA et de l’expérience du cabinet ivoirien de courtage en assurances, Assureurs Conseil Réunis (ACR), racheté par le marocain, en début d’année.

« Il s’agit d’une opération stratégique pour les deux courtiers AFMA et ACR, à plus d’un titre. Elle constitue un levier de pénétration de l’un des marchés clés en Afrique pour AFMA, et une opportunité d’accompagner ses clients dans leur développement régional », indiquait AFMA, il y a quelques jours, suite à son expansion en Afrique.

Pour ce courtier en assurance coté sur la Bourse de Casablanca, la Côte d’Ivoire représente son premier pays d’implantation en Afrique subsaharienne. Evoquant cet Etat ouest- africain, Farid Bensaïd, président du groupe marocain indique qu’il s’agit « d’un pays ami, développé, avec un futur clair et encourageant pour les investisseurs ».

A présent installé en Côte d’Ivoire, AFMA mettra sur pied, avec le concours d’ACR, intégrée à son portefeuille, des synergies commerciales au profit de la nouvelle entité. Celle-ci accompagnera ses clients, entreprises et particuliers dans le conseil et la gestion de leurs risques en Côte d’Ivoire.

L’Ivoirien Mamadou Kanté qui a fondé en 1979 le cabinet ACR jouera un rôle majeur dans la nouvelle structure. L’entrée d’ACR dans le portefeuille de sociétés d’AFMA et l’intégration de ses revenus dans le groupe marocain a permis à ce dernier de réaliser une hausse de 14 % de ses revenus consolidés, au premier trimestre 2022.

Avec Agence Ecofin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici