Financement de projets publics et privés : la BOAD lance une titrisation de 150 milliards FCFA

0
184
Serge Ekué, président de la BOAD.

150 milliards FCFA, c’est le montant total de l’opération de titrisation (transformation des créances détenues par une banque en titres négociables) que La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) vient de lancer. La levée de fonds a débuté le lundi 20 mars et se poursuivra jusqu’au 3 avril 2023.

Cet outil va permettre à l’institution financière basée à Lomé au Togo, d’améliorer la contribution du secteur financier aux plans nationaux de développement ainsi que d’aider à augmenter le bilan des banques locales.

A travers cette titrisation, la BOAD pourra lever des ressources supplémentaires sans recourir à l’endettement. Il s’agit d’un mécanisme qui lui permettra de transformer des prêts souverains qu’elle a octroyés à ses Etats membres en titres négociables sur le marché financier régional.

Cette opération devrait permettre à l’institution de financer en partie son programme stratégique d’investissements qui s’étend de 2021 à 2025. Celui-ci cible prioritairement la création d’emplois, la production d’eau potable et de riz, la construction de routes, le PIB des Etats, la production d’énergie et la réduction des émissions de CO2.

Au reste, 554 milliards FCFA, c’est l’enveloppe nécessaire pour renforcer le capital de la BOAD dans le cadre de son opération de mobilisation d’un financement total de 5 milliards d’euros sur la période 2021-2025 pour dérouler sa feuille de route.

Source : www.africa24.com

Belemkoabga Gilles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici