Wave Côte d’Ivoire : une assurance santé prévue pour le réseau de distributeurs

0
213
Katier Bamba, directeur général de Wave Côte d’Ivoire

Wave Côte d’Ivoire travaille à la mise en place d’une assurance maladie qui couvrira 70% des dépenses de santé des distributeurs et sous-distributeurs du produit Wave mobile money.

« C’est une initiative qui a été entreprise, qui a démarré depuis quelques jours. Ce sera une couverture à 70% et pour laquelle la prime est partiellement prise en charge par Wave. La couverture ne touche pas seulement l’argent, elle touche aussi le conjoint ou la conjointe et les enfants. L’enrôlement est en cours en ce moment et Wave a décidé de prendre en charge les frais d’adhésion des 3000 premiers souscripteurs », a déclaré Stéphane Hié Néa, le responsable des politiques publiques de Wave Côte d’Ivoire.

« En termes d’innovations sociales, on a décidé au niveau de la direction générale de prendre une initiative qui n’a jamais été prise auparavant dans le secteur. C’est de voir dans quelle mesure, en partenariat avec un courtier d’assurance, on pouvait donner accès à des polices d’assurances maladie et santé pour les distributeurs et sous-distributeurs de Wave », a-t-il ajouté

« On est en affaires avec eux et on pense que c’est important de pouvoir toucher ce volet social (…) Ces personnes ont des familles et ont besoin d’être assurées pour pouvoir payer leurs frais médicaux », a poursuivi le responsable des politiques publiques. Selon lui, le taux de pénétration de l’assurance en Côte d’Ivoire ne dépasse pas les 10%. Dans ce contexte, l’avènement d’une assurance maladie pour un réseau d’à peu près 15.000 agents représente une innovation, contribuant à l’atteinte des objectifs d’inclusion financière du gouvernement ivoirien.

Selon Stéphane Hié Néa, plus de 6 milliards de francs CFA de commission ont été versés aux partenaires du réseau de distribution pour le service Wave. En quatre années d’activité en Côte d’Ivoire, la fintech a réduit de 75% le coût de la monnaie électronique.

Jémima Orou avec Cio mag.com