Assurance : L’Angola finalise son adhésion à l’Africa Trade insurance agency

0
215
Le président angolais Joao Lourenço

La République d’Angola rejoint l’assureur panafricain Africa Trade Insurance Agency (ATI) en tant que 21e État membre africain et premier pays membre lusophone, après s’être acquittée d’une souscription au capital de 25 millions USD.

Dans un communiqué publié le vendredi 26 mai 2023, ATI déclare que cette adhésion a été financée par les ressources du Trésor national angolais et le produit du projet d’eau historique BITA – un investissement public stratégique pour la construction d’infrastructures de traitement, d’approvisionnement et de stockage d’eau potable qui bénéficiera à 2,5 millions de personnes en Angola.

Selon le directeur général d’ATI, Manuel Moses, cette adhésion permettra au pays dont l’économie est principalement tirée par son secteur pétrolier, de matérialiser son ambition de devenir une puissance agricole sur le continent africain par l’augmentation des investissements, des exportations et du commerce dans le cadre continental de l’AfCFTA.

L’exposition brute d’ATI en Angola s’élève actuellement à 467 millions USD, principalement dans les secteurs de la construction, de l’énergie et du gaz, du commerce et des transports, de l’approvisionnement en eau et de la vente en gros et au détail, avec des transactions évaluées à 1,4 milliard de dollars.

« Maintenant que l’Angola est un actionnaire à part entière d’ATI, le pays peut pleinement accéder à davantage de solutions de garantie d’ATI pour attirer davantage d’investissements étrangers directs et stimuler son commerce intérieur et extérieur dans la région », a expliqué Manual Moses.

L’Angola rejoint les autres pays membres africains dont le Bénin, le Burundi, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la République démocratique du Congo, l’Éthiopie, le Ghana, le Kenya, Madagascar, le Malawi, le Niger, le Nigéria, le Rwanda, le Sénégal, le Soudan du Sud, la Tanzanie, le Togo, l’Ouganda, Zambie et Zimbabwe.

ATI est une institution panafricaine qui fournit une assurance contre les risques politiques aux entreprises, aux investisseurs et aux prêteurs désireux de faire des affaires en Afrique.

Jémima Orou avec Financial Afrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici