Solution numérique : La RDC numérise le processus de demande de garantie de prêts aux PME

0
187

Le Fonds de Garantie de l’Entrepreneuriat au Congo (FOGEC) a annoncé la signature d’un accord de coopération avec la fintech néerlandaise MoneyPhone. L’objectif de cet accord est de faciliter la numérisation du processus de demande de garantie de prêt aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) en RDC.

Ce partenariat entre les deux entités vise à capitaliser les entreprises, faciliter l’accès au crédit, à améliorer le climat des affaires, à numériser les procédures administratives, à stimuler la création d’entreprises et à réduire le chômage grâce à l’introduction d’une solution numérique. Cela simplifiera le processus en remplaçant la méthode traditionnelle de soumission de demande en personne. Le projet a une valeur d’environ 2 millions de dollars.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre du « Plan national du numérique, horizon 2025 » initié par le gouvernement congolais en 2019. Ce programme vise à utiliser le numérique comme un levier d’intégration, de gouvernance efficace, de croissance économique et de progrès. L’initiative de numérisation des demandes de garantie de prêt s’inscrit dans le cadre de la modernisation de l’administration publique. 

Hélène Gakuru Bukara, directrice générale du FOGEC, a souligné l’importance de cette initiative en déclarant : « Il est question des jeunes et nous dirons aux jeunes qu’aujourd’hui vous n’avez plus de freins, grâce à cette application qui sera mise en place, il vous suffira d’avoir un téléphone, une connexion; vous pourrez donner vos business plan et grâce à cela vous serez financés directement. Fini l’exclusion, vive la cohésion et la transparence ». 

Le FOGEC est une entité publique ayant une dimension technique, financière et sociale. Son objectif principal est de mobiliser et de collecter des ressources financières, tant au niveau national qu’international, afin de faciliter l’accès des start-ups, des PME au financement de leurs projets par le biais des banques commerciales et institutions de microfinance. Cette avancée vers la numérisation témoigne de l’engagement du gouvernement congolais à promouvoir l’innovation et à soutenir la croissance économique à travers des solutions technologiques modernes.

Jemima Orou avec Wearetech.africa