Secteur bancaire : Société Générale cède ses filiales marocaines au groupe Saham

0
180

Le groupe bancaire français, Société générale a annoncé le 12 avril 2024 un accord en vue de céder sa filiale marocaine au groupe financier marocain Saham, pour un montant de 745 millions d’euros. (8 milliards de dirhams).

Dans le détail, la Société générale a signé deux contrats de cession. Le premier sur la cession des parts du groupe Société générale (57,67 %) dans Société générale marocaine de banque incluant ses filiales et la cession de l’intégralité des parts détenues par Sogécap dans la compagnie d’assurances La Marocaine de vie.

Ce faisant, le groupe Saham, fondé par l’ancien ministre de l’Industrie, Moulay Hafid Elalamy, reprend la totalité des activités opérées par ces filiales et de leurs portefeuilles clients, ainsi que l’ensemble des collaborateurs de ces entités.

Ce projet de cession s’inscrit dans le cadre de l’exécution de la feuille de route stratégique de Société Générale, présentée en septembre 2023, qui vise à façonner un modèle simplifié, plus synergétique et performant tout en renforçant le capital du Groupe.

« Société Générale poursuit la mise en œuvre de sa feuille de route stratégique à travers ce projet de cession. Société Générale a bâti au fil des décennies une banque solide et reconnue au Maroc au service de plus d’un million de clients. Nous sommes convaincus que la qualité du projet de reprise par le groupe Saham offrira de nouvelles perspectives de développement à ces activités et sera créatrice de valeur pour les clients et les collaborateurs. Société Générale est pleinement engagée à accompagner la transition et ravie de nouer un partenariat de long terme avec le Groupe Saham. » a commenté Slawomir Krupa, le Directeur général du groupe Société Générale.

Société Générale et Saham ont également tracé les contours d’un partenariat commercial de long terme qui permettrait aux clients corporates de Société Générale intervenant au Maroc de faire appel à un partenaire bancaire localement. Pour le groupe Saham, ce partenariat offrirait à ses futurs grands clients des solutions d’accompagnement et de financements apportées par les experts du groupe Société Générale.

En décembre, la banque avait annoncé la cession de ses filiales au Burkina Faso et au Mozambique. Et quelques mois plus tôt, elle avait engagé son retrait du Congo, de Guinée Equatoriale, du Tchad et de Mauritanie, tout en menant une réflexion stratégique sur la Tunisie. Ce retrait d’Afrique s’inscrit plus largement dans le programme de recentrage lancé par le directeur général de la banque.

L’opération est soumise aux conditions suspensives usuelles et notamment l’approbation des autorités réglementaires compétentes.