Mine : découverte d’un gisement aurifère pour 400 milliards FCFA d’investissement

0
172

Le gouvernement ivoirien a annoncé ce jeudi 2 mai 2024 la découverte d’un gisement aurifère dans les départements de Kani et Dianra, au nord de la Côte d’Ivoire.

Cette annonce a été faite au cours d’une audience du chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara accordée au Président-Directeur Général du Groupe Montage Gold, Martino de Ciccio. Cette découverte va mobiliser un investissement initial de plus de 400 milliards de F CFA, avec la création de 4 500 emplois directs et indirects, et le financement de projets sociaux en faveur des populations de ces localités

De plus, le projet comprend des engagements en faveur du développement social des populations locales, ce qui souligne l’impact positif attendu de cette découverte sur les communautés avoisinantes.

LIRE AUSSI: Port Autonome d’Abidjan : une croissance de 21,1% enregistrée en 2023

Il faut savoir que la Côte d’Ivoire est déterminée à renforcer son secteur minier. En effet, récemment, les autorités ivoiriennes ont pris des mesures pour réduire la pollution au mercure dans le secteur de l’exploitation artisanale de l’or, tout en mettant en place une brigade spéciale pour réprimer les activités d’orpaillage clandestin. Ces actions visent à assurer une exploitation responsable des ressources aurifères du pays, tout en favorisant le développement durable.

En parallèle, le gouvernement ivoirien a aussi travaillé sur plusieurs fronts pour renforcer le secteur de l’or. Il a cherché à augmenter la contribution du secteur minier au PIB, à réviser le code minier pour favoriser une meilleure exploitation des ressources aurifères en Afrique, et à créer des conditions favorables pour que l’exploitation aurifère artisanale contribue au développement local. Avec 48 tonnes, la Côte d’Ivoire occupe actuellement le 9ème rang en Afrique et le 22ème rang mondial en termes de production d’or.

Sandra KOHET