Le crowdlending, une solution pour le financement des PME en Afrique de l'Ouest

0
1130

D’ici 2020, plus de 60% des 120 millions de jeunes entrant sur le marché du travail risquent de rester au chômage. Ce déficit d’emplois représente une menace sérieuse pour la stabilité politique, économique et sociale pour l’Afrique de l’Ouest. Or, La croissance des économies dans l’espace UEMOA est fortement influencée par PME et les TPE. Mais ces entreprises rencontrent à leur tour souvent des difficultés liées au  à financement de  leurs activités. Les banques sont aussi frileuses à ce niveau, par ce que financer les PME présente un risque avéré et élevé.
 
Dans un contexte d’essor du numérique et d’émergence d’une classe moyenne, le développement de moyens innovants de financement représente une réelle opportunité pour les PME. Le financement participatif en dette rémunérée (« crowdlending ») permet ainsi d’offrir à la fois aux PME une voie alternative de financement et aux particuliers un produit d’épargne accessible et performant.
 

Le Crowdlending, une opportunité de financement pour les PME d’Afrique francophone

Venu du Royaume-Uni, le crowdlending ou le crowdfunding du prêt permet à des investisseurs de prêter directement à d’autres particuliers ou aux entreprises. L’emprunteur, comme pour tout type de prêts, rembourse son emprunt aux prêteurs, selon un échéancier et un taux d’intérêt fixés. Les particuliers, grâce aux plateformes de prêts, deviennent les banquiers des entreprises qu’ils financent. Ces investisseurs attendent des plateformes des projets analysés en amont faisant apparaître le niveau de risque. Cependant, le rôle de la plateforme de prêts ne s’arrête pas là, contrairement aux autres types de plateformes de crowdfunding : il faut gérer le prêt et son remboursement pendant toute sa durée. 

Les plateformes de prêts doivent donc gérer, en plus des investissements, les remboursements des emprunteurs et la distribution des remboursements aux différents prêteurs. On comprend que, pour ce type d’activité, l’évolution technologique apportée par le développement d’Internet, permet d’industrialiser et faciliter la gestion des flux financiers

Iroko project, une ambition forte au service des PME en Afrique de l’Ouest

Startup pionnère du prêt entre particuliers,  iroko project est la première plateforme de financement participatif en dette rémunérée (crowdlending) en Afrique de l’ouest.  Iroko permet aux particuliers de soutenir directement des PME sénégalaises en leur prêtant à des taux performants.
Incubée au sein de Cofina Startup House  au Sénégal, cette startup  a pour mission de  mettre en relation des PME en recherche de financement avec des individus possédant une capacité d’épargne. L’ objectif est de proposer une source innovante de financement aux PME et un produit financier performant aux particuliers et résidents locaux.  Deux projets sont en financement sur Iroko project: Esteval, qui est une société sénégalaise  de production de jus locaux et Nomaglace, une entreprise de glace de conservation. permet aux particuliers de soutenir directement des PME sénégalaises en leur prêtant à des taux performants.
Comme le disait si bien Jacques Attali, président de PlaNet Finance, l’avenir de l’Afrique est dans l’implantation d’un secteur économique et financier inclusif. Il revient donc à la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest, de se pencher sur la question du financement participatif afin de mettre en place une réglementation qui permettra à cette solution d’être mise en place.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici