BICICI réalise une année 2016 correcte et améliore l'ensemble de ses compartiments d'exploitation

0
449

La Banque Internationale pour le Commerce et l’Industrie de Côte d’Ivoire, filiale du groupe français BNP Paribas, a terminé l’année 2016 sur un résultat net de 12 milliards de FCFA. Cette performance s’inscrit en amélioration, comparée aux 9 milliards de FCFA de bénéfice réalisé sur la même période en 2015.

La banque a bénéficié d’une amélioration de l’ensemble de ses compartiments d’exploitation. La marge sur les prêts à la clientèle a été solide, avec des revenus net d’intérêts de l’ordre de 19,1 milliards de FCFA (17,1 milliards en 2015). Les marges sur commission ont maintenu un rythme soutenu, ressortant à 11,3 milliards de FCFA, contre 10,4 milliards de FCFA.

Bonne performance aussi pour les marges sur les opérations financières qui ont dégagé une balance nette de 6,7 milliards de FCFA, contre 6 milliards pour la même période en 2015. BICICI a aussi bénéficié d’un léger recul des charges de provision et autres dépréciations.

La société financière a décidé d’affecter 5,12 milliards de FCFA au paiement des dividendes au profit de ses actionnaires. En cas de validation de ce montant, chacun devrait recevoir la somme de 3073 FCFA par action. La nouvelle risque de ne pas plaire, surtout aux petits investisseurs.

Ce montant de dividende représente une baisse de 37,5% comparé aux 4231,5 FCFA payé en 2016, pour le compte de l’exercice 2015. De plus, l’action BICICI génère peu de plus-value depuis le début de l’année 2017. Elle affiche une progression de seulement 0,1% au 9 mai 2017. Les investisseurs, notamment les plus petits, suivront donc avec attention le processus de fractionnement des titres.

Source : Agence Ecofin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici