NSIA Banque CI : Une hausse record de 255% du bénéfice au 1er semestre

0
249

NSIA Banque Côte d’Ivoire a fin juin 2021, annonce un résultat net de 10,03 milliards FCFA en hausse de 255% comparé aux 2,8 milliards FCFA enregistrés à la même période en 2020.

Cette performance inégalée s’inscrit dans le sillage d’un début d’année déjà remarquable qui avait vu NSIA Banque Côte d’Ivoire engranger, à fin mars, un bénéfice de 3,32 milliards FCFA, en augmentation annuelle de 32%. Et la belle évolution enregistrée à fin juin semble montrer que l’établissement est entré dans une nouvelle ère de forte croissance après avoir fait le choix stratégique d’assainir ses comptes en 2020, une année charnière.

Selon l’historique de ses résultats du premier semestre, NSIA Banque Côte d’Ivoire avait réalisé un résultat comparable en 2017 (au 1er semestre) à 10,71 milliards FCFA. Un exercice que la banque avait achevé par un bénéfice record d’un peu plus de 19 milliards FCFA (selon l’ancien plan comptable). Il faut bien croire que 2021 pourrait faire au moins aussi bien.

Les indicateurs se sont tous bien orientés au terme de ce premier semestre. Le PNB a augmenté de 18% à quasiment 36 milliards FCFA, soutenu par la bonne dynamique de la marge d’intérêt qui ressort en hausse de 27% à 26,8 milliards FCFA sous l’effet combiné de ” l’accroissement des produits d’intérêts générés par l’activité de crédit et de l’augmentation des produits sur le portefeuille titres ” explique le management.

En outre, les charges (en hausse de 8%) ont relativement été bien maîtrisées en dépit de l’intégration des équipes de l’ex Diamond Bank Côte d’Ivoire, faisant ressortir une évolution positive du coefficient d’exploitation qui s’est affiché à 61,9% contre 69,6% il y a un an. Le résultat brut d’exploitation s’est lui chiffré à 12,8 milliards FCFA, enregistrant une croissance annuelle de 41%.

La banque a également tiré parti de l’amélioration de la qualité de son portefeuille de créances qui s’est traduite par une baisse notable de 40% du coût net du risque à 3,57 milliards FCFA (contre 5,9 milliards FCFA au 30 juin 2020), bonifiant d’autant le résultat brut propulsé à 12 milliards FCFA. Notons ici que dans le cadre de sa nouvelle organisation, l’établissement a créé une direction dédiée au recouvrement, présentant le recouvrement comme ” un levier de construction du résultat “.

Le nouveau dynamisme insufflé par le management peut se résumer en quelques mots : ” gagner en efficacité “. Une ambition qui est le leitmotiv de la refonte de l’organisation interne engagée en mai dernier et qui porte le nouveau plan stratégique 2022-2026 en remplacement de celui de 2020-2024 en cours d’élaboration dont les ” hypothèses de travail ” ont été défavorablement impactées notamment par la crise sanitaire.

En ce qui concerne le reste de cet exercice, le management table sur un maintien de la dynamique commerciale avec la rénovation de ses offres aux PME, la poursuite de son plan de transformation digitale et la mise en œuvre des différentes conventions de partenariats notamment avec l’Etat pour le financement des PME et la SFI pour le financement des équipements médicaux dans le cadre de l’initiative panafricaine AMEF.

Depuis la fin du 1er trimestre 2021, les investisseurs plébiscitent la valeur NSIA Banque Côte d’Ivoire, exprimant ainsi clairement leur confiance quant à ses perspectives au regard de ses résultats.

Avec SIKA FINANCE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici