Finance : La BDEAC teste le marché des capitaux de la CEMAC avec un emprunt à multiples taux

0
213

La Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC) lance une initiative pour lever 50 milliards FCFA (8,26 millions de dollars) auprès des investisseurs de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), s’inscrivant dans un objectif plus large de 100 milliards FCFA.

Les investisseurs peuvent souscrire entre le 4 et le 22 mars 2024, avec une obligation fixée à 10 000 FCFA l’unité et un investissement minimum requis de 100 000 FCFA.

La BDEAC ouvre cet emprunt aux institutions et aux particuliers, permettant à tous les intéressés d’y participer via un réseau de banques partenaires à travers la CEMAC. Les options de placement varient : 7 ans à 6,2% d’intérêt, 5 ans à 5,95%, ou 3 ans à 4,70%. La réputation de la BDEAC en tant qu’émetteur de confiance devrait faciliter l’attraction des investisseurs, en particulier les banques qui sont toujours en quête des placements avantageux.

Les capitaux obtenus appuieront l’institution dans le financement de divers projets essentiels tels que les transports, l’énergie, l’industrie, l’agro-industrie, le tourisme, l’éducation et la santé, a fait savoir la BDEAC dans un communiqué publié sur son site internet. Notons que c’est la quatrième sollicitation de la Banque auprès du public de la CEMAC.

Cette démarche coïncide avec une période active sur le marché des capitaux de la CEMAC, marquée par de multiples initiatives, tant sur les appels publics à l’épargne que sur le marché monétaire dirigé par la BEAC. Ces activités enrichissent le marché et, à terme, fourniront des indicateurs précieux sur la capacité et les attentes des investisseurs régionaux en termes de rendement.

Avec Agence ecofin