JIF: A la découverte d’Orphée Monnet-Kébé, une championne du secteur bancaire et financier

0
250

Orphée Monnet-Kébé fut l’une des principales figures du mouvement de féminisation à l’œuvre au sein de la Société générale ivoirienne. Elle était à la tête de la Société Générale Capital Securities West Africa de Société Générale en Côte d’Ivoire (SGCI). La banquière de référence n’a eu de cesse d’apporter du neuf à l’activité de la Société Générale en Côte d’Ivoire.

Elle est détentrice d’un bachelor et d’un master en gestion économique et juridique d’immobilier obtenu à l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest, Unité universitaire à Abidjan (UCAO UUA). En 2010, elle ressort diplômée de l’INSEEC Business School de Paris, pour enchaîner, par la suite, les certifications, telles que le Certificate Project Management en 2017 et l’International Certificate in Corporate Finance (ICCF) à HEC Paris en 2018.

La gestionnaire débute sa carrière à la filiale ivoirienne de NSIA Finance en 2008 en tant qu’analyste financière junior.  Un an plus tard, elle devient conseillère financière junior en intégrant le groupe Patrimonia à Levallois-Perret en île-de-France. Elle continue à se forger au sein de la firme City finances SA en assurant la fonction de Front Office Manager.

En 2012, Orphée Monnet-Kébé scelle une autre réussite en intégrant le poste de responsable du service investisseurs associés & intermédiaires à la Standard Chartered Bank. Après 3 ans, elle est repérée par la Société Générale Securities Services (SGSS) pour occuper le poste de country Head Securities Services. Elle joint ses compétences et efforts pour hisser l’entreprise vers le haut en lui permettant de remporter plusieurs prix et sondages de 2017 à 2018 ; le PNB augmente de 50% et remporte 100% des appels d’offres.

Elle emprunte un autre virage en septembre 2019 lorsqu’elle est nommée pour diriger la filiale Société générale Capital Asset Management West Africa, dédiée à la gestion d’OPCVM sur le marché financier de l’UEMOA. Créée en 2000, elle est la première SGO agréée par le conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers. Cette nomination est le couronnement du travail acharné exercé en amont à la SGSS pendant 4 ans. La financière à succès réintègre une année plus tard la Société Générale Capital Securities West Africa pour occuper le poste de directrice générale.

En fin 2022, Orphée quitte la Société Générale pour franchir un nouveau cap, en se lançant dans l’entrepreneuriat. Elle vient en effet de mettre en place un cabinet dénommé Gabriel Wealth Management (GWM), spécialisé dans la gestion de patrimoine en Afrique de l’Ouest. GWM ambitionne d’offrir une réponse complète aux besoins et objectifs variés des fortunés de la sous-région.

Avec SF