Troisième Foire commerciale intra-africaine :  Le Caire désigné nouvel hôte

0
158

La capitale égyptienne, Le Caire sera le nouvel hôte de la troisième Foire commerciale intra-africaine (IATF2023) qui se déroulera du 9 au 15 novembre 2023.

Le Conseil consultatif de l’IATF2023 a modifié les dates et le lieu de l’événement continental, initialement prévu à Abidjan, du 21 au 27 novembre, après le retrait du gouvernement ivoirien. Celui-ci estimait ne plus être en mesure d’accueillir l’événement, en raison des difficultés rencontrées pour importer des structures semi-permanentes et pour se conformer à certaines exigences en matière d’accueil.

Olusegun Obasanjo, président du Conseil consultatif de l’IATF2023, qui est l’organe de gouvernance de la foire commerciale, salue l’engagement du gouvernement égyptien qui a accepté d’être le nouvel hôte.

« Nous devons remercier le gouvernement de la République arabe d’Égypte pour sa réactivité, sa flexibilité et sa volonté d’accueillir une nouvelle fois la foire commerciale intra-africaine », a déclaré l’ancien président du Nigeria. « Cela démontre sans aucun doute son engagement à promouvoir et à développer le commerce entre les pays africains. Avec l’Égypte, l’édition biennale de l’IATF a été lancée en 2018 avec brio. »

Le dirigeant veut donc « rassurer toutes les parties prenantes », y compris les exposants, les délégués aux conférences, les acheteurs et les visiteurs professionnels. À son sens, l’expérience acquise avec l’Égypte en 2018 et avec l’Afrique du Sud lors de la deuxième édition à Durban en 2021, « fera de cette troisième édition de la première plateforme africaine de commerce et d’investissement un succès au-delà de nos attentes ».

En effet, pays hôte de l’édition inaugurale de l’IATF en 2018, l’Égypte dispose d’infrastructures et d’installations de premier ordre.

Organisée par Afreximbank en collaboration avec l’Union africaine et le Secrétariat de la ZLECAf, l’IATF2023 offre « une multitude d’opportunités de réseautage avec les principaux acteurs commerciaux et politiques africains », jugent ses promoteurs. Rencontres entre professionnels, avec des entreprises, des institutions publiques… ainsi que de nombreux accords sont attendus à l’occasion de cet événement.

« La coordination est en cours avec Afreximbank pour accueillir la troisième édition de la Foire commerciale intra-africaine », a confirmé Ahmed Samir, ministre égyptien du Commerce et de l’industrie. « L’IATF2023 offrira aux entreprises une plateforme unique et précieuse pour accéder à un marché africain intégré de plus de 1,3 milliard de personnes avec un PIB de plus de 3 500 milliards de dollars, créé dans le cadre de la Zone de libre-échange continentale africaine ».

En effet, l’événement fait écho à la décision de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine de 2023 qui a adopté « l’accélération de la mise en œuvre de la ZLECAf » comme thème de l’Union africaine pour l’année 2023. « Cela souligne la grande importance de l’IATF en tant qu’initiative continentale et en tant que marché pour la ZLECAf », jugent les organisateurs.

Organisée par la Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank), en collaboration avec la Commission de l’Union africaine (CUA) et le Secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), la Foire commerciale intra-africaine (IATF) vise à fournir une plateforme unique pour faciliter l’échange d’informations sur le commerce et l’investissement afin de soutenir l’augmentation du commerce et de l’investissement intra-africains, en particulier dans le contexte de la mise en œuvre de l’Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf).

Avec NewAfrican