UEMOA : La Côte d’Ivoire affiche un taux satisfaisant de mise en œuvre des réformes politiques, projets et programmes.

Au terme de l’évaluation de la 4ème revue annuelle des réformes politiques, projets et programmes de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), la Côte d’Ivoire affiche un taux satisfaisant de mise en œuvre des réformes avec 4 points de plus. L’information a été donnée par le Président de la Commission de l’Union, Abdallah Boureima lors de l’ouverture des travaux des résultats d’évaluation de ladite Revue de l’édition 2018 à Abidjan.

0
400

« A l‘issue de l’évaluation, la Côte d’Ivoire affiche  un taux de mise en œuvre des réformes de 69% contre 65% en 2017. Soit  un gain de 4 points entre 2017 et 2018 ».A révelé Abdallah Boureima, Président de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

Des progrès « significatifs » ont été acquis en terme de « consolidations  et de modernisation » de l’exercice d’évaluation des réformes», indique M. Boureima, saluant la synergie d’actions de son équipe et la partie Ivoirienne lors des travaux.

Procédant à l’ouverture de cette rencontre, le Ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné, a salué les progrès notables enregistrés. Notamment, dans les domaines de la facilitation des transports, d’harmonisation des finances publiques. Ainsi que des télécommunications et de la lutte contre le blanchiment d’argent.

Selon toujours le Ministre des finances, « Des rapports trimestriels sont périodiquement mis à la disposition de la Commission de l’UEMOA, afin de permettre d’apprécier l’état d’avancement et d’envisager des mesures visant à lever les obstacles éventuels » en Côte d’Ivoire. Toutefois, « de nombreux défis restent à relever » a souligné le Ministre.

Rappelons que, instituée au sein de l’UEMOA , la revue annuelle vise à renforcer le suivi de la mise en œuvre des réformes, politiques, programmes et projets communautaires ainsi la concertation entre la Commission et les Etats membres. Elle souhaite favoriser l’harmonisation  des législations nationales et leur conformité à la réglementation communautaire. Dans chaque Etat membre, cette revue se déroule sous la conduite des chefs de gouvernement ou du premier ministre.

Liza Bambo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici