Ghana : Création d’ un compte d'épargne et d'investissement de la diaspora

Le Ghana compte créer un compte d'épargne et d'investissement diasporique nommé : « compte Sankofa africain ». Il permettra d’attirer des personnes d'origine afro-américaine à investir dans les différents secteurs du pays. L’annonce est faite par le ministre des Finances Ghanéens, M. Ken Ofori-Atta Atta lors d'un point de presse début janvier 2020 à Accra, la capitale Ghanéenne.

0
376

Selon M. Ken Ofori-Atta, le ministre des Finances du Ghana,   le « compte Sankofa africain » sera déployé dans les trois prochains mois. Il va  explorer les moyens de cibler les détaillants africains autres que les investisseurs institutionnels dans les Caraïbes et les Amériques.

«Il va y avoir un certain nombre de réunions entre le ministère, la Banque du Ghana et le Centre de promotion des investissements du Ghana pour discuter afin de créer cet instrument, qui permettra aux fonds de circuler et comment obtenir l’impact de détail ce compte d’investissement », a expliqué M. Ofori-Atta.

Pour lui, il s’agit de permettre aux membres de la diaspora de considérer le Ghana comme une destination majeure pour les investissements.

 » Nous nous attendons à ce que nous puissions attirer environ 3 milliards de dollars, le même niveau que les envois de fonds actuellement sur une période d’un an ou deux », a ajouté le ministre.Il a aussi signifié  que le compte serait un véhicule pour l’émission d’obligations de la diaspora à l’avenir.

Le ministre  Ghanéens du Tourisme, des Arts et de la Culture,  Mme Barbara Oteng-Gyasi,   a déclaré à son tour  que cette initiative est conforme à la vision du ministère et à l’engagement avec les habitants de la diaspora.

« je pense que ces comptes vont donner à tout le monde la possibilité d’investir au Ghana et en Afrique », a-t-elle continué

Par ailleurs, ce programme s’inscrit également dans le cadre du programme Beyond the Return, qui comprend sept grands piliers. Notamment: l’investissement via l’immobilier, les produits d’investissement et le développement du patrimoine du pays. infrastructure touristique. A annoncé M. Akwasi Ababio, le directeur des affaires de la diaspora au bureau du président du Ghana.

Pour rappel, en mars 2019, le président du Ghana, Nana-Akufo-Addo a lancé un appel aux membres de sa diaspora. Il a donc invité les descendants d’esclaves à rejoindre la terre de leurs ancêtres.

Meliane Nomel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici