Yellow Card devient la première plateforme d’échange de cryptomonnaies à obtenir une licence en Afrique

0
269

La plateforme panafricaine d’échange de cryptomonnaies Yellow Card Financial a annoncé, dans un communiqué publié lundi 24 octobre, avoir obtenu une licence de fournisseur de services d’actifs virtuels auprès de l’Autorité de régulation des institutions financières non bancaires (NBFIRA) du Botswana.

Yellow Card Financial devient ainsi la première plateforme d’échange de cryptomonnaies à obtenir une licence en Afrique.  

Le PDG et cofondateur de Yellow Card, Chris Maurice (photo), a précisé que la licence ouvre la porte à de nouvelles opportunités en Afrique. « Cela ouvre de plus grands canaux d’expansion en ce qui concerne nos partenaires spécialisés dans le paiement et les banques, et permet l’expansion de notre base de clients à travers l’Afrique », a-t-il souligné, cité dans le communiqué. Et d’ajouter : « Cela montrera aux régulateurs des autres marchés que nous ne sommes pas n’importe quelle autre plateforme d’échange de cryptomonnaies. Nous sommes des pionniers, nous repoussons les limites et nous établissons la norme. Raison de plus pour qu’ils collaborent également avec nous ».

En février 2022, le Botswana avait fait un pas important sur le chemin de la réglementation des cryptomonnaies, avec l’adoption de la Loi sur les actifs virtuels. Ce texte réglemente l’échange des crypto-actifs et définit les conditions d’obtention des licences pour les plateformes spécialisées.

Yellow Card Financial, qui ambitionne d’atteindre une valorisation d’un milliard de dollars en 2023, avait annoncé, en septembre dernier, la mobilisation de financement de série B d’un montant de 40 millions $ pour accélérer son expansion en Afrique.

Avec Agence Ecofin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici