Apéro du banquier : Plusieurs femmes de la finance ivoirienne partagent leur expérience

0
330
L'Apéro du Banquier, un moment d'échange et de partage d'expériences.

Dans la mouvance de la journée internationale des droits de la femme, des « Women in Finance » au profil pointu, à l’expérience professionnelle mature et à un socle familial équilibré parle de carrière. Le challenge est énorme lorsqu’il faut réussir vie professionnelle et vie privée. Cela est rendu plus difficile quand le sujet est féminin. Pas question de se faire peur. Ces dames du milieu ont réussi ce pari.    

« L’évolution des femmes dans le secteur bancaire et financier : carrière et équilibre de vie ». C’est autour de ce thème que la team Young Bankers Club a convié le 10 mars dernier, dans le cadre de son Apéro du banquier, des dirigeantes du monde de la finance dotées d’une expertise dans le domaine pour faire bénéficier de leur expérience. Les locaux d’Ivoire Trade Center a servi de cadre pour ces échanges.

Les panélistes Pierrette Kouakou, DG de FIN’Elle du Groupe COFINA ; Affoussiata Karamoko-Sy Savané, DRH Group AFG Holding ; Ursula Dutauziet-Somda, Directrice Juridique et Fiscal chez Deloitte CI et Marie Claude Tano, Directrice des grandes Entreprises et Institutionnels chez banque Atlantique CI ont ouvert les portes de leur quotidien professionnel ainsi que celles de leur vie privée pour servir de catalyseur quant à une prise de conscience des femmes sur leur capacité à atteindre le top management des structures bancaires et financières et à répondre à tous les défis avec succès.

Dans un langage franc et direct, elles ont partagé leur analyse de la place de la femme dans le développement du secteur financier : un travail de chaque jour où l’élément déterminant reste la valorisation de ses compétences. Et cela appelle une organisation minutieuse et de la détermination pour réussir à concilier vie professionnelle et vie privée.

Elles ont indiqué que les recrutements se font sur la base des compétences et de la qualification. Aucun favoritisme n’est permis. C’est à juste titre qu’elles ont souligné la forte présence des femmes dans cet univers financier. Une tendance fortement à la hausse avec un bémol : elles restent encore nombreuses au bas de l’échelle. L’occasion a donc été saisie pour évoquer l’encadrement et l’orientation de la jeune fille vers les matières scientifiques et plus tard vers les métiers de la banque et des finances.  

Des obstacles à l’évolution de la carrière de la femme dans le secteur financier, elles n’en ont pas relevé de pertinent, sinon qu’elles sont convaincues que la femme en qualité de manager est un atout. Les femmes étant rigoureuses avec un sens élevé du détail. Elles ont donc émis un plaidoyer pour la promotion du genre au niveau des entreprises et que l’occasion soit donnée aux femmes compétentes d’occuper des postes de direction. Encore que « les meilleurs résultats sont réalisés par les femmes au niveau des directions »

Sur la question de l’appréciation de la trajectoire de l’évolution des femmes dans le secteur financier, elles attestent de l’existence d’un plafond de verre qui maintien la femme tout au bas de l’échelle. Cela est rendu possible grâce aux stéréotypes : « la place de la femme est au foyer à s’occuper de la maison. Elle doit rester dans son rôle d’épouse et mère ». 

De leurs différentes expériences personnelles et professionnelles, les panélistes ont prodigué des conseils aux jeunes femmes intéressée par la carrière dans le secteur bancaire et financier. Ces conseils se résument à la vision, au travail et à la détermination. Le point d’orgue « Eviter de vouloir tout le temps entrer en compétition avec les hommes. Nous devons nous assumer avec nos propres forces et faiblesses. Il faut se battre avec ses armes que sont le travail, ses compétences. Si nous acceptons d’être carriériste, d’être mère, d’être épouse, ce qui nous est demandée en entreprise c’est d’être professionnel ».

Cette rencontre a vu la participation de Mme Awa Sylla, conseiller Technique et représentant la ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant ainsi que d’éminentes personnalités du monde de la banque, notamment Jérôme Ehui, DG de Versus Bank et président de l’APBEF CI.

Louis Parfait Brou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici