Création de startups : Mstudio déterminée à essaimer sur l’Afrique francophone à partir d’Abidjan

0
228
Mstudio, une opportunité pour les startups ivoiriennes.

Lancée en 2022, Mstudio, ‘’une startup studio » s’implante à Abidjan, en Côte d’Ivoire, avec l’ambition de jouer un rôle moteur pour l’émergence des startups en Afrique francophone.

Les startups studios sont une nouvelle classe d’actifs créant des startups à l’aide de ressources partagées et d’une équipe d’experts. Ici, Mstudio, qui se définit comme un “créateur de startups”, se fixe l’objectif de sélectionner les meilleurs entrepreneurs pour lancer des startups qui répondent aux réels besoins de la population. Il s’implique dès le début de leur processus de création en leur fournissant un capital matériel, financier et humain, en plus d’un espace de travail et de la mise à disposition d’un réseau d’experts.

Les critères d’investissement s’appuient sur 5 axes : l’existence d’au moins deux cofondateurs, un business model éprouvé sur le marché d’Afrique anglophone, une solution s’appuyant sur le mobile ciblant le secteur informel ainsi qu’un lancement à Abidjan pour adresser l’Afrique francophone. Mstudio, faut-il le rappeler, devient le 3e cofondateur des projets qu’il co-construit.

Membre du GSSN (Global Startup Studio Network), une communauté sélective des 50 meilleurs studios dans le monde, Mstudio, à travers son modèle, permet aux entrepreneurs de faire des levées de fonds auprès d’investisseurs internationaux en capital risque deux fois plus vite et 30% moins risqué. Un modèle qui a notamment donné naissance à des icônes telles que Jumia, Tumblr, Dollar Shave Club, Airbnb, Aircall, Spendesk, Front, Bitly, Medium ou encore Zalando.

Cédric Mangaud, business angel à succès, cofondateur et CEO du Mstudio explique que « pour les startups du Mstudio et afin d’augmenter les chances de succès, il ne s’agira pas de réinventer la roue mais bel et bien de parfaire l’exécution d’un modèle économique éprouvé »

Trois startups ont déjà été lancées par Mstudio dont Lonya, une plateforme en ligne proposant des formations certifiantes dispensées par les meilleures institutions francophones. D’ici Juin 2023, la startup studio envisage d’accompagner six nouvelles startups et d’ici 2026 de lancer 30 champions de la Tech en Afrique francophone.

Mstudio recrute trois types de cofondateurs : les entrepreneurs de la tech qui ont déjà monté une boite, les talents clés des startups à forte croissance en Afrique, et les “bons élèves” qui ont une grande capacité d’exécution.

Source : Sika Finance

Jemima Orou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici