JIF : A la découverte de Kadidiatou Fadika-Coulibaly, une championne du marché financier

0
209

Kadidiatou Fadika-Coulibaly est depuis mai 2014 administratrice directrice générale de Hudson & Cie, l’une des toutes premières sociétés de gestion et d’intermédiation de Côte d’Ivoire, et a été présidente de l’APSGI, l’Association professionnelle des sociétés de bourse de l’UEMOA de 2012 à 2018.

Elle cumule plus de 20 années d’expérience variée dans la finance d’entreprise et en conseil en investissement acquise lors de diverses missions de fusions-acquisitions, émissions d’actions, d’obligations et de privatisations. Dans l’ingénierie financière et les marchés financiers.

Elle a effectué des études universitaires jusqu’à la maîtrise en économie et statistiques et obtenu un titre « d’ingénieur maître » de l’Institut Universitaire Professionnalisé de Toulouse.

Kadidiatou Fadika commence sa carrière en 1998 à la SGI Hudson comme chargée d’études au sein de la direction de l’Ingénierie Financière devenue Banque d’affaires. Elle marque un arrêt pour obtenir un MBA à Howard University en 2002 aux Etats Unis.

Elle intègre par la suite la très prestigieuse RBC, Banque royale du Canada à Montréal, où elle occupe de 2004 à 2008 plusieurs fonctions dans les domaines du conseil en investissement, le management et la conformité, à des postes de directrice de compte, directrice adjointe de succursale notamment. En juin 2008, elle fait son retour à Hudson et prend la tête du département marché des capitaux en charge du développement de la recherche, des activités de marché primaire, de la vente et du conseil en investissements aux clients institutionnels et haut de gamme.

Le 1er janvier 2012, Kadidiatou devient directrice générale de Hudson en charge de la conception, de l’organisation et du développement des activités de la société. Elle développe ainsi l’activité d’analyse et recherche, puis relance l’activité de banque d’affaires qui était à la base de la création de Hudson et restée en sommeil depuis les années 2000. Cette ligne métier contribue aujourd’hui pour environ 30% des revenus.

Son parcours impressionnant et son dévouement indéfectible font d’elle une source d’inspiration pour les professionnels du secteur.

Avec SF