Qui est Mehita Fanny l’ivoirienne à la tête de l’IFC pour 5 pays d’Afrique australe ?

0
125

L’ivoirienne Mehita Fanny a été nommée par la Société Financière Internationale (IFC) au poste de Directrice Pays pour les Comores, l’Eswatini, Madagascar, le Mozambique et les Seychelles, entrant en fonction le 1er avril 2024. Forte d’une expérience de 20 ans au sein de l’IFC, Fanny prend les rênes de la supervision des activités de l’organisation dans ces 5 pays.

Dans son nouveau rôle, elle sera chargée de coordonner les activités d’investissement, les services de conseil et les équipes de soutien sur place, en collaboration avec les partenaires des secteurs public et privé. Son objectif principal sera de promouvoir la croissance économique et la prospérité partagée dans la région, en se concentrant sur le développement des secteurs de l’infrastructure, de l’énergie, de l’agroalimentaire, de la foresterie et de la finance.

Avant d’occuper ce poste, Fanny a dirigé le département des Partenariats Public-Privé (PPP) pour l’Europe, conseillant les gouvernements sur les projets d’infrastructure durable et les services sociaux. Elle a également été Directrice Pays en Afrique Centrale, supervisant les opérations de l’IFC dans huit pays.

Avant de rejoindre l’IFC en 2003, Mme Fanny a acquis une solide expérience de 12 ans dans l’audit, le conseil et la stratégie. Elle a débuté chez Arthur Andersen & Co avant de prendre la tête du département stratégie de la compagnie pétrolière nationale ivoirienne. Elle a également officié à la Facilité de Développement de Projets en Afrique, une initiative conjointe du PNUD, de la BAD et de l’IFC.

Titulaire d’une maîtrise en économie de l’Université nationale de Côte d’Ivoire et d’un diplôme de commerce de l’ESSEC à Paris, Mme Fanny a rapidement gravi les échelons au sein de l’IFC. Basée au Cameroun comme chargée d’investissements, elle a ensuite été cheffe d’investissements principale à Johannesburg de 2007 à 2012, conseillant de nombreux pays africains sur les montages de partenariats public-privé.

Après un passage d’officière principale d’investissements à Nairobi, Mehita Fanny a décroché en 2015 le poste de Country Manager pour l’Afrique centrale, qu’elle a occupé près de 5 ans depuis Douala. C’est en mai 2020, que cette figure de la Banque mondiale a pris la direction de la division Partenariats public-privé pour l’Europe à Vienne.

Sa fine connaissance des financements d’infrastructures sera déterminante pour cette mission dans une région au fort potentiel mais aux défis socio-économiques importants. L’IFC, plus grande institution de développement du secteur privé, compte sur l’expertise de Mme Fanny pour favoriser une croissance durable et inclusive dans ces 5 pays.