Nigeria: eNaira, la première monnaie Electronique du pays

Le Nigeria, pays de l’Afrique Occidentale a créé sa propre monnaie électronique nommée eNaira. La cérémonie du lancement officiel de cette monnaie électronique , la première en Afrique s’est tenue ce lundi 25 octobre 2021, par le président Nigerian Muhammadu Buhari.

0
332

ENaira, monnaie numérique de l’Etat Nigérian fonctionne comme un portefeuille contre lequel les clients peuvent détenir des fonds existants sur leur compte bancaire.

Sa valeur est équivalente et complètement échangeable contre le Naira.

Cette monnaie électronique nationale est émise par la Banque centrale du Nigeria centrale en partenariat avec Bitt, une entreprise basée à la Barbade. Sa version numérique est également disponible.

« Nous sommes devenus le premier pays d’Afrique et l’un des premiers au monde à introduire une monnaie numérique pour ses citoyens ». S’est félicité le président Nigérian Muhammadu Buhari.

La version numérique de la monnaie nationale nigériane est désormais disponible. eNaira, la monnaie fiduciaire numérique est émise par la Banque centrale en partenariat avec Bitt, une entreprise basée à la Barbade.

De valeur équivalente et complètement échangeable contre le Naira, cette nouvelle monnaie d’Etat fonctionne comme un portefeuille contre lequel les clients peuvent détenir des fonds existants sur leur compte bancaire, selon les explications du régulateur. Une première sur le continent africain que le président Muhammadu Buhari -lors de la cérémonie de lancement lundi- n’a pas manqué de souligner :

« Nous sommes devenus le premier pays d’Afrique et l’un des premiers au monde à introduire une monnaie numérique pour ses citoyens. »

« Parallèlement aux innovations numériques, les CBDC [monnaies numériques de banques centrales, NDLR] peuvent favoriser la croissance économique grâce à de meilleures activités économiques. En effet, certaines estimations indiquent que l’adoption de la CBDC et de sa technologie sous-jacente, appelée blockchain, peut augmenter le PIB du Nigeria de 29 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années ».  A-t-il poursuivit.

A ce jour, selon la banque centrale 33 banques, 2 000 clients et 120 commerçants se seraient déjà inscrits avec succès sur la plate-forme disponible via une application sur Apple et Android.

Par ailleurs, la Banque centrale appelle les institutions financières du pays à mettre en place des mesures appropriées pour garantir une gestion suffisamment efficace face aux cyber-menaces.

Comme le Nigeria, avec eNaira, le Ghana est actuellement en phase de tests pour la mise en ligne également de sa monnaie électronique «  eCedi ».

Meliane Nomel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici