La COSUMAF INAUGURE SON NOUVEAU SIÈGE à Libreville

0
234

La Commission de surveillance des marchés financiers de l’Afrique centrale (COSUMAF) se dote d’un nouveau siège à Libreville au Gabon. Le ministre des Travaux publics, Toussaint Kouma Émane, a procédé à l’inauguration de l’infrastructure hier, jeudi 30 mars 2023.

Lors de la cérémonie inaugurale, le ministre des Travaux publics a apprécié le travail effectué par le président de la Cosumaf, en fin de mandat : « La cérémonie de ce jour arrive à un moment de mutations au sein de la Cosumaf. En effet, conformément aux très hautes instructions du récent sommet des chefs d’Etats du 17 mars 2023 à Yaoundé, le mandat de l’ambassadeur Nagoum Yamassoum, en tant que président de la COSUMAF, est arrivé à son terme. Je voudrais également vous remercier pour tous les efforts faits, afin de doter la Cosumaf d’un cadre de travail agréable ».

Après plusieurs années de location, la COSUMAF est désormais propriétaire d’un local. Selon le président de l’institution, Nagoum Yamassoum, intégrer les locaux en tant que propriétaire permettra d’améliore les conditions de travail des agents de la COSUMAF, dans un environnement propice et les capacités opérationnelles dans un cadre plus fourni en espace de travail et d’accueil.

Désormais, la COSUMAF occupe l’ancien bâtiment de la bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC). Ce nouvel édifice, réfectionné et réaménagé, est composé de deux étages, d’une capacité d’une trentaine de bureaux, des espaces de travail, des locaux techniques, de deux salles de réunion, d’un hall, ainsi que deux parkings intérieur et extérieur.

La COSUMAF est un organe communautaire créé dans le cadre de l’Union monétaire de l’Afrique centrale (UMAC). Elle est l’autorité de contrôle du marché financier de l’Afrique centrale. Elle veille à la protection de l’épargne investie en valeurs mobilières et dans d’autres instruments financiers.

Source : www.faapa.info

Belemkoabga Gilles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici