CAN 2023 : plus de 30millions mobilisés pour une école de tisserands

0
225

Plus de 30 millions de FCFA ont été mobilisés le vendredi 9 février 2024, dans le but de soutenir le Centre Artisanal ABE APO ÉLISABETH, à Motézo dans la région d’Alépé.

C’est l’esplanade du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire en partenariat avec le Ministère de la Culture et de la Francophonie qui a accueilli le défilé de mode de collecte de fonds Africa Fashion Unites (AFU). Conçue par Africa Fashion International (AFI), cette plateforme dynamique transcende les simples organisations de défilés. Il s’agit d’une force qui relie les fils de la culture, de la créativité et de l’autonomisation de la communauté.

Cet évènement a réuni des personnalités évoluant dans le domaine de la mode et du sport, quelques membres du gouvernement ivoirien, en l’occurrence Françoise Remarck, ministre de la Culture et de la Francophonie. Des créateurs issus des 24 pays participants à la CAN ont proposé leurs œuvres à travers un défilé haut en couleurs.

L’édition limitée du ballon qui a servi à la finale, et le maillot signé du footballeur international Seko Fofana ont été mis aux enchères. Ces deux produits cités ont été vendus à 6 millions fcfa chacun.

Tous ces fonds ont été reversés au Centre Artisanal ABE APO ÉLISABETH, à Motézo dans la région d’Alépé fondé par l’entrepreneur culturel ivoirien Michèle Yakice. Ce centre se consacre à la formation des femmes et des jeunes dans l’art du tissage traditionnel, leur permettant d’acquérir des compétences dans le domaine et de gagner leur autonomie. Africa Fashion International, dirigé par Dr Precious Moloi-Motsepe s’est donc engagé à soutenir ce Centre artisanal au regard de la vision de l’initiatrice, du rôle socio-économique qu’il joue et de l’engagement général de l’AFI auprès des populations sur le continent.

Il faut aussi noter que pour la pérennité de cet engagement, le Gouvernement ivoirien, à travers le Ministère en charge de la Culture a signé un partenariat avec la Caf pour la gestion de ce projet.

En célébrant le riche patrimoine de l’Afrique à travers le prisme de la mode, l’AFI met non seulement en valeur les talents de designers et créateurs passionnés, mais aussi avec l’appui du Ministère en charge de la Culture, offre une plateforme de visibilité et de rencontre pour des artistes venus d’horizons divers.

Sandra Kohet