Mali: Le gouvernement institue le régime de la couverture maladie Universelle

Le gouvernement malien a adopté le projet de loi instituant le Régime d’assurance maladie universelle(RAMU). La mise en place de la Couverture maladie universelle devrait être effective d’ici la fin de l’année en cours. L’information a été donné dans un communiqué du gouvernement à l’issue  d’un conseil de ministre le mercredi 20 juin 2018.

0
475
palais presidentiel mali.credit photo: Mali7.net

«l’institution du régime d’assurance maladie universelle vise à défragmenter les dispositifs de couverture du risque maladie existants. Il compte offrir à l’ensemble de la population malienne un régime d’assurance maladie unique qui couvrira toutes les catégories sociales par des mécanismes plus adaptés». explique le gouvernement.
Ce nouveau régime est fondé sur le principe de la solidarité, de la contribution, de la mutualisation des ressources et des risques et du tiers payant. Il donne droit à la prise en charge directe des frais de soins curatifs, préventifs et de réhabilitation médicalement requis par l’état de santé ou par la maternité des bénéficiaires.
“ L’institution du régime d’assurance maladie universelle participe de l’atteinte des objectifs de développement durable de l’Organisation mondiale de la Santé en matière de couverture sanitaire. Elle participe aussi de la mise en œuvre du plan d’actions présidentiel d’urgences sociales, du plan décennal de développement sanitaire et social, du programme de développement sanitaire et social et de la politique nationale de protection sociale” a précisé le communiqué.
Ainsi, le RAMU s’appuiera sur trois mécanismes complémentaires : l’AMO(assurance maladie universelle) ; le Régime d’assistance médicale (RAMED) ; et les mutuelles de santé. Ces mécanismes seront par ailleurs et par la suite complétés par d’autres régimes spécifiques de gratuité octroyés à certaines couches socioprofessionnelles.
Pour rappel, La mise en place du régime d’assurance maladie universelle intervient suite à la faible couverture de l’assurance maladie obligatoire (AMO), du régime d’assurance médicale et des mutuelles de santé.  Selon les statistiques officielles, environ 2,2 millions de personnes sur un peu plus de 18 millions, soit 12% de la population totale couverte.Cela est dû à la fragmentation des mécanismes et de la disparité des services couverts a indiqué le gouvernement.
Meliane Nomel
 
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici